on y entre par une allée bordée de palmiers royaux, puis l'on s'ennivre de toute la végétation exotique.